Pour une ligne à vélo Orléans-Pôle 45

SUIVANT L’HEURE DE VOTRE TRAJET, LE VELO PEUT ETRE LE MOYEN DE DEPLACEMENT LE PLUS RAPIDE POUR REJOINDRE LE POLE 45

Rejoindre le Pôle 45 en bus ou en voiture peut vite se transformer en cauchemar. En bus, il faut 38 minutes pour parcourir le trajet Médiathèque-Pôle 45. Aux heures de pointe, la fréquence est de 10 minutes. Sauf à créer des voies de bus dédiées, il sera impossible de raccourcir significativement la durée du parcours. En voiture, suivant vos horaires de travail, le trajet peut prendre entre 15 et 40 minutes. Au moindre accrochage sur votre trajet, le temps passé dans l’automobile explose.

Il existe une sérieuse alternative au bus et à la voiture pour rejoindre le Pôle 45 : le vélo. Pourquoi ? Tout d’abord, le Pôle 45 est doté en son sein d’un réseau de pistes séparées de la chaussée de diverses qualités. Ensuite, il existe pas mal de rues peu fréquentées entre Orléans et la zone industrielle. D’ailleurs, rendons à César ce qui appartient à César, c’est tonton JP qui m’a donné l’idée au moment où il m’a fait découvrir un petit chemin interdit aux véhicules à moteur.

UN PROJET DANS LES CARTONS DE LA METROPOLE

Je ne suis pas le seul à trouver cette alternative à la RD2157 attrayante. Un document de la métropole daté d’un peu moins d’un an montre déjà cet itinéraire. Il ne nécessite pas beaucoup de travaux de voirie car il emprunte des axes peu fréquentés par le trafic de transit.

MAIS CERTAINS ONT D’AUTRES IDEES…

Le maire d’Ingré, qui est également vice-président métropolitain en charge de la politique cyclable s’est fait élire en promettant le doublement de la RD2157 et en favorisant la création d’une voie verte de la ZAC des Guettes à Orléans. On n’en sait pas plus pour le moment mais les derniers arbitrages entre les camions et les vélos au Pôle 45 n’ont jamais penché du côté des cyclistes.

L’AGRANDISSEMENT DE L’A10 VIENT COMPLIQUER LA DONNE

Vinci est en train d’installer une voie d’accès aux véhicules de service sur un chemin pour le moment agricole et fermé à la circulation des véhicules motorisés. Que va-t-il advenir par la suite ? Les élus de Saran annoncent qu’il souhaitent conserver cet axe exclusivement au profit du vélo. A suivre.

En tout cas, Vinci a fait un joli pont avec un joli enrobé pour uniquement des véhicules de service.

QUELQUES VUE SUR LA POSSIBLE LIGNE VELO POLE 45 – ORLEANS

La rue de la Fassière est pour le moment en cul-de-sac. Le trafic de transit est donc inexistant. Bien sûr, si la Métropole décide d’ouvrir un shunt pour rejoindre le Pôle 45 la ligne à vélo n’a plus aucun avenir et les riverains peuvent commander du triple vitrage. Dans ce sens de circulation, la coté gauche est à Saran et le coté droit est à Ingré… Peut-être que cette séparation administrative sauvera les vélos ?

Le bas de la rue de la Fassière avec l’entrée de la rue du Grand Puits qui est en sens unique : on peut donc y créer un DSC. A savoir que si on prend à droite, on peut rejoindre le trottoir cyclable qui arrive sur la tête sud du Pôle 45 par la rue Passe Debout. La ligne à vélo Orléans – Pôle 45 pourrait ainsi offrir deux dessertes sur la zone industrielle.

L’entrée de la rue de la Grade (merci JP pour cette découverte) : le revêtement est à reprendre complètement mais se balader au milieu de la nature n’a pas de prix.

On accède à la rue de la Grade par la rue du Poirier à Saint Jean de la Ruelle.

LES DECHETS SAUVAGES ET LE TRAFIC DE TRANSIT…

Le gros souci des voies routières cachées ouvertes aux camions et autres voitures, c’est qu’elles attirent les malotrus. Une décharge à ciel ouvert est en train de se créer rue de la Grade. Ne pourrait-on tout bonnement pas y interdire l’accès dès le début ?

Cela ne gênera pas grand monde et cela évitera que le peu de nature qui reste à Orléans Métropole ne soit pas souillé.

5 commentaires sur “Pour une ligne à vélo Orléans-Pôle 45

Ajouter un commentaire

  1. Bravo pour la tentative de synthèse de la circulation des lieux.
    — Sur le chemin de la Fossiante, c’est du nettoyage, de la signalétique et mettre des écluses pour limiter l’attractivité de la partie automobile (quartier en construction « rue de la grade » St Jean Ruelle).
    — Côté Ingré/Saran de ce même chemin, il faut absolument nettoyer les dépôts sauvages (j’ai écrit au conseil de l’agglomération, mais le temps de les bouger…)
    — Pour la rue de la Faissière et le pôle45 en mire, c’est également de la volonté politique, également à l’échelle de l’agglomération, de ne pas ouvrir ce quartier résidentiel à la circulation de transit.
    — Au delà, il y a le chemin du Ran-d’Abbas (Saran) à valoriser par de la signalétique et de l’entretien, ce pour les élèves de Saran, pour que les personnes du quartiers puissent aller faire les courses. La traversé de la départementale peut être réglée par un feu et à condition de n’avoir ni trottoir pour circuler, ni bordure à affronter.

    Cet endroit, pour moins de 5 millions d’euros, pourrait devenir très vite le modèle d’un nœud vélo, un exemple pour le reste de l’agglomération. Cependant il faut le vouloir et faire de la politique (revoir le plan de circulation, arrêter de ne voir que le vélo sous l’angle du loisir, non pas infantiliser les usagers avec des babioles (les colons donnaient de la verroterie aux peuples premiers des Amériques pour les amadouer) les élu⋅e⋅s devraient se demander pourquoi leurs enfants ne sont pas sur des vélos dans l’agglomération qu’ils pensent diriger !

    À la lecture du projet de doublement d’une départementale « pour fluidifier et limiter le trafic » 😀 je n’ai que très peu de doute sur les projet qui animent la politique de l’agglomération.

    JPB

    Aimé par 1 personne

  2. Merci Yann pour cette invitation au vélotaf ! 🙂
    Je rejoins moi aussi le Pôle 45 à vélo depuis l’hypercentre, et le point noir de mon trajet n’est pas le trafic du pôle, mais la rue des Murlins et le comportement des automobilistes : stationnement sur la piste cyclable (on n’y croise pas un flic, du coup, les parents d’élèves et certains riverains et chantiers y stationnent en toute impunité au motif que « j’ai mis les warnings (et je traîne une armoire normande invisible 😉 ) alors j’ai le droit, et t’as qu’à te pousser, conna**** « , dépassements dangereux, invectives, klaxons, leçons de code de la route (qui se résument à : « pousse-toi le cycliste »)…
    Pour le reste, c’est tranquillou, je pédale en pleine nature (enfin presque, c’est résidentiel), j’entends le chant des oiseaux, je profite des odeurs de la forêt, par tous les temps. On se sent vivant à vélo ! Ce n’est peut-être pas l’itinéraire le plus court, mais c’est un bon compromis en termes de cyclabilité, de rapidité, de tranquillité et de sécurité.
    La chaussée est complètement défoncée par endroits, enfin presque partout sur la partie saranaise de mon itinéraire, j’ai déraillé un paquet de fois, mais pour rien au monde je ne reprendrais ma voiture. Je mets entre 19 et 21 minutes à vélo, alors qu’en bagnole, je mettais ‘a minima’ 23 à 25 minutes, et bien plus en cas de bouchons ou d’accidents.
    En dépit du regard de pitié de mes collègues, j’arrive en pleine forme et zen au bureau, et ça, ça n’a pas de prix. 🙂

    Aimé par 2 personnes

    1. Je préfère passer par Sonis et embrayer sur les rues de Patay et ensuite prendre la fin de la rue des Murlins. Le tronçon compris entre Bvd Châteaudun et rue de Patay est vraiment dangereux à cause des GCUM.

      Merci pour votre commentaire. Vous passez vers quelle heure au pôle 45 ?

      J'aime

      1. J’avais tenté il y a quelques mois mais c’était galère dans le secteur avec les travaux de la rue du Parc.
        Les automobilistes gâchent la rue des Murlins (et s’il n’y avait que cette rue 😉 ), car sans cela, c’est direct, sympa, et vraiment adapté à la circulation à vélo.
        Je réessaierai la semaine prochaine de passer dans Dunois pour rejoindre la rue des Murlins en bas de la rue du Parc. Je verrai si c’est plus cool.
        Arrivée pour 8h30 dans le Pôle 45. On a jamais de mauvaise surprise en vélotaf. 🙂

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :