Petit tour (du lac) des bonnes idées d’Annecy

Hormis l’altitude et le relief environnant, Annecy et Orléans ont deux grosses similitudes : les candidats à la fonction de maire se battent comme des chiffonniers pour avoir le poste et un réseau cyclable autour de leur plan d’eau. Annecy jouit d’un magnifique lac et Orléans bénéficie du fleuve royal.

Le tour du lac d’Annecy est un atout touristique fort pour l’agglomération : on trouve au bord du lac un grand nombre de loueurs de vélo. Le prix est élevé, il faut compter environ 25 euros la journée (à titre de comparaison sur l’île de Porquerolles, c’est 17 euros la journée). Même à ce prix, les loueurs sont dévalisés. Si vous n’êtes pas en mode Raymond, il faut absolument faire le tour du lac dans le sens des aiguilles d’une montre comme l’indique tous les guides. Sinon, à Talloires, vous aurez l’impression d’attaquer la face nord de l’Everest sans oxygène.

La séparation des flux : en grande partie, les piétons et les cycles ont chacun leur espace dédié et c’est matérialisé.

C’est globalement bien respecté même si certains chenapans sont sur 8 roues… Orléans ferait bien de s’en inspirer car sur la rive droite des bords de Loire c’est souvent la cacophonie.

Une piste bidirectionnelle large : ici on se croise sans danger et on peut même être à trois de front quand on veut doubler. Alors que sur les quais à Orléans vers le Châtelet, on a peur de croiser quelqu’un tellement la piste est étroite.

Une piste : deux ambiances

Des grands bacs poubelles : qui dit foule dit gestion des déchets. Alors qu’Orléans persiste dans de minuscules poubelles, Annecy (comme Paris) a fait le choix de grands bacs poubelles sur roues.

Du stationnement résidentiel payant en zone attractive: l’effet est immédiat, les gens garent leurs voitures dans leurs garages !

La ville l’affiche clairement : c’est payant !

De l’amélioration continue : la ville cherche en permanence à améliorer la voie verte et n’hésite pas à prendre de la place à la voiture.

Un nouvel axe créé juste après mon passage

Une ville qui incite ses habitants à marcher :

Le retour dans la cité johannique fut amer : un fleuve magnifique dont la ville ne tire pas vraiment profit. D’ailleurs les cyclistes de la Loire à vélo ne s’y trompent pas : ils vont dormir ailleurs!

3 commentaires sur “Petit tour (du lac) des bonnes idées d’Annecy

Ajouter un commentaire

  1. « Orléans ferait bien de s’en inspirer car sur la rive gauche des bords de Loire c’est souvent la cacophonie. » Rive gauche ? il n’y a pas d’équipement cyclable (la seule piste de l’agglo est la piste GGalloux, tout le reste est quasiment à jeter).

    « Alors que sur les quais à Orléans vers le Châtelet, on a peur de croiser quelqu’un tellement la piste est étroite. » N’en déplaise au père fondateur, c’est un trottoir+, aux standards de qualité du canton, rien de plus.

    Plus 50 points pour le panneau qui indique les temps de marche, donc les temps de flânerie devant les vitrines… ça laisse songeur.

    JPB

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :